AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 ~ Makkura Fuku ~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Makkura Fuku
¤~Leader de la chevalerie || Membre de Wôh~¤
avatar

Messages : 10
Date d'inscription : 02/05/2010
Age : 20

État du personnage
HP:
2300/2300  (2300/2300)
MP:
1350/1350  (1350/1350)
EXP:
0/700  (0/700)

MessageSujet: ~ Makkura Fuku ~   Mer 5 Mai - 1:11

~Identité~



~ Nom :
Fuku
~ Prénom :
Makkura
~ Âge :
20 ans
~ Université : Wôh
~ Grade :
Chevalier ou, si possible, Chef des chevaliers… Si ce grade peut exister.
~ Description ~



~ Description physique :

Q
uelle jolie femme quand même… Elle est capable, sans aucun doute, d’en faire tomber plus qu’un sous son charme inconditionnel. Aussi belle que la fleur de cerisier et aussi dangereuse que la rose, on ne manque jamais de remarquer Makkura. Un doux visage angélique dont la peau est blanc comme neige. Il est difficile de ne pas remarquer la beauté évidente de la jeune fille. Son visage est légèrement triangulaire et laisse paraitre un petit nez assez subtil avec une mince bouche dont les lèvres sont très fines et, ouverte, laisse parraître une petite série de dans pointus dont les canines se démarquement tout simplement. La peau de Makkura est très pâle et ressemble légèrement à la neige dans ton état le plus pur. Les yeux de la jeune fille sont tout simplement magnifique et l’iris est d’un rouge profond… Un rouge sang. Juste au dessus de ces derniers, on peut remarquer deux traits fins qui sont, en fait, ses sourcils. Les magnifiques cheveux de la jeune femme sont, également, rouge mais d’un rouge légèrement plus pâle que la couleur des yeux de la jeune Fuku. Ses cheveux sont incroyablement longs et doivent lui arriver environ aux fesses. Il serait mentir de dire que Makkura est grosse car, en fait, elle est tout le contraire. Elle est très mince et se rapproche même du squelettique sans exagération apparente. Makkura n’est pas très grande, mais n’est pas très petite également et se tient, niveau grandeur, dans la moyenne! Ses vêtements sont divers et varié, mais la jeune femme porte, en général, une robe. Sa robe est d’un tissu indéchiffrable et est légèrement serrer mis à part au niveau des jambes pour laisser la chance à la représentante des Fuku de pouvoir marcher librement. La robe est attachée dans le coup de la jeune femme. Makkura porte une ceinture à sa taille qui descend légèrement sur sa hanche, sa ceinture contient le fourreau de la jeune fille et dans se fourreau, il y a le katana de la jeune femme. Un Katana qu’elle n’hésite pas une seconde à utiliser… La jeune femme porte de longues bottes en cuir dont le talon est haut, mais plat. Ces bottes sont durement lasser du haut au bas.

~ Description psychologique :

M
akkura a une personnalité bien à elle qui ne ressemble en aucun cas à celle des autres. Aillant été élever par l’extravagance de ses parents qui la voyait comme une expérience qui à bien tournée, Makkura n’a pas eu d’autre choix que d’avoir une personnalité … Disons, distingue. Premièrement, il faut garder en mémoire que vous ne pourrez jamais, ou presque, cerner la personnalité de Makkura seulement en la regardant étant donner que tout sur elle, ou presque, cache une personnalité très … Sombre. La jeune Fuku aime particulièrement le sang et sa vue la rend tout simplement… Heureuse !? Oui, plus il y a de sang, mieux elle se sent. L’odeur de ce liquide rouge est plutôt subtil, mais bien présente… Trop présente! Elle se sent totalement différente quand elle sent l’odeur du sang et elle a juste envie de frapper pour qu’il y soit encore plus de sang…. Elle se sens tout simplement incontrôlable et peut devenir très dangereuse dans ses moments là. Il ne faut jamais oublier que Makkura Fuku est une combatante hors pair qui n'hésitera pas une seconde à tout mettre en jeux pour gagner, elle maîtrise assez bien sa façon de combâttre et, quand elle le veut, ses stratégies pour réussir à vaincre son ennemi montre venant de elle une intelligence très surprenante. En effet, Makkura est très intelligente et elle utilise souvent cette intelligence pour rabaisser les autres, leur faire comprendre que leur intelligence n'est rien comparer à la sienne... Dans le meilleur des cas, elle ne dira tout simplement rien et vous n'aurez pas à subir les moqueries de la Fuku sur votre intelligence qui, le semble-t-il, est ... Tout simplement innexistante!
Makkura affiche sans cesse un sourire narquoi et est, la plus part du temps, très calme ne voyant jamais l'importance d'être miss énergie alors que cela ne colle seulement pas avec sa personnalitée. Il faut vraiment le vouloir pour être l'ami de Makkura car cette dernière ne veut jamais se lier d'amitié avec personne et il est difficile de croir que vous désiriez être amie avec une fille comme elle alors. Pour être directe, Makkura est très agressive et ... Souvent méchante. Ses paroles sont rarement non accompagner d'une preuve de lassitude ou d'un énerverment quelqu'compte et elle acceuil souvent les gens avec un katana sous la gorge quand elle ignore qui la personne est. Cependant, la jeune Fuku ne vous tura jamais sans raison. Pour elle, il n'y a que les lâches qui ne peuvent retenir leur envie de tué à un tel point et Makkura ne se met aucunement dans cette catégorie qu'elle voit... Au dessous d'elle. En effet, pour Makkura, tout les autres passes après elle et elle n'hésitera jamais avant de vendre un allié ou de tout dire si sa vie est en danger et qu'elle voit alors une manière de survivre. Si sa vie est en danger, elle sera même prête à sacrifier la vie des autres pour,elle, survivre. La plus part de ses amitiés ne tiennent donc que sur un fil malgré le fait qu’elles sont très peu nombreuse.
E
lle aime particulièrement combattre et encore plus si elle sent qu’elle a le dessus sur son adversaire. Elle aime tout contrôler d’ailleurs, pour elle tout le monde passe après et tout le monde est obligatoirement plus nul qu’elle-même. Il ne faut pas prendre la jeune fille à la légère car elle est une combattante redoutable qui n’a pas une seconde peur de se salir les mains… Surtout pas avec du sang. Malgré tout, Makkura n’est pas une fille gêné et est même plutôt sociable. Elle va souvent voir les autres malgré le fait qu’elle s’imagine régulièrement leur tête sur le mûr de sa chambre. Elle a une douce voix et il lui arrive, parfois, d'avoir l'air gentil car, contrairement aux plus lâches d'entres-nous, elle se lasse parfois d'être aussi sombre. Elle est même drôle! Elle a un sens de l’humour très développé, malheureusement cet humour est noir et heureusement, elle ne fait presque jamais de blague…. C'est sans oublier sa soif infinis de pouvoir et tout ce qu'elle pourrait faire pour arriver à ses fins! Prête à tout détruire pour réussisr ce qu'elle entreprend... tel est la personnalité de Makkura Fuku!
~ Histoire :
L
es pleures d'un bébé brisa le silence qui s'était imposer dans la salle et, par la même occasion, déchirait la nuit. La mère regarda l'enfant longuement, elle était à bout de souffle et elle était très faible... L'accouchement s'était très mal passer pour elle et tout le monde devait réagir maintenant s'il ne voulaient pas qu'elle meurt. Le medecin donna l'enfant à l'infirmière qui ne put s'empêcher d'être surprise en remarquant les deux petites cornes sur la tête de l'enfant. Elle fronça légèrement les sourcils puis les caressa doucement apaisant aussitôt les pleures du nouveau née. L'infirmière échappa un petit sourire subtil puis s'assit sur une chaise pendant que la mère était changer de salle pour l'opération qui avait pour but de la faire survivre. La jeune fille caressa doucement la joue de l'enfant quand un homme entra subitement dans la salle d'accouchement, il avait l'air perdu. Il regarda autour de lui avant de remarquer finalement l'infirmière qui tennait son enfant à lui! Il fronça les sourcils puis arracha presque l'enfant des bras de cette femme qui, pour lui, ne faisait pas partie de la même espèce que sa famille. Il regarda son enfant un moment puis chercha sa femme des yeux les sourcils légèrement fronçer. Cherchant une réponse, il tourna son regard vers la jeune fille qui se tennait debout la tête basse.
« Le... L'accouchement c'est mal passer et votre femme à été conduite d'urgence dans une salle d'opération. Hé... Hémoragie. »

I
l garda les sourcils fronçer puis regarda sa fille un moment avant de remarquer aussitôt les deux petites cornes sur sa tête. Sur le coup, son regard changea de la méfiance à quelque chose qui devait ressembler à une joie quel compte. Il prit place sur une chaise puis s'occupa de sa fille jusqu'à temps que le medecin entre dans la chambre et qu'il pose son regard sur l'homme.
« Mm Fuku! Il est bien rare de voir une famille aussi riche que la vôtre ici... Enfin bref, votre femme va bien nous avons réussis à éviter le pire, mais... Il lui sera impossible d'avoir d'autres enfants désormait. Un autre accouchement la turait sur le coup, elle et l'enfant. »

~ 4 Avril ~

¤ Aujourd'hui, ça fait exactement treize ans que le sujet numéro un, plus communément apeller Makkura, est née. Plus les jours passent, plus les nombreux tests faient sur le sujet sont concluent.
Nous avons apprit l'existence de l'espèce de numéro un grâce à un vieux livres. N'importe qui aurait été certains que ce livre n'était que là pour faire par d'une information sur une créature qui n'a jamais exister, mais moi et ma femme, Mattsuri, avons chercher à pousser le sujet un peu plus loin. Nous avons parcourut plusieurs pays dans lequel cette espèce, les diclonius ( J'ai reprit le nom et changer quelques trucs), auraient pus, un jour ou l'autre, s'installer et alors que nous allions en venir à la conclusion qu'ils n'avaient exister. Nous avons trouver le cadavre de l'un d'eux dans la neige, les froides température l'avait très bien préserver et nous avons décider de l'apporter dans le manoir. D'après les livres, les diclonius étaient des êtres incroyablement égoïste et agressif qui avaient une arme redoutable... Quatre bras invisible qui, toujours d'après les livres, avaient une porter de quatre mètres. Certains pouvaient les confondres avec les vampires à cause de leur tendance à ne boire que tu sang et d'autres pouvait les confondres avec les humains pour leur physique plus que ressemblant au notre. La seule différence qu'il y a, ce sont ces petites cornes qui ornent leur tête. Les Diclonius ont tout de suite attiré l'attention de Mattsuri et moi! Nous avons prut prélever un morceau d'ADN du cadavre en se disant que nous pourrions peut être faire un clonne de ce derneir. Après beaucoup de test et encore plus de complexité, nous n'avions plus qu'à trouver une mère porteuse pour finalisé le clonnage. Ma femme c'est généreusement proposé. La grossesse fut très compliquer pour elle car l'organisme de la petite Makkura n'était pas du tout le même que celui des humains et Mattsuri dut même changer ses habitudes alimentaires pour se faire survivre, elle et l'enfant. Elle ne mangeait plus que de la viande et ne buvait plus que du sang, goût et odeur qu'elle trouvait pourtant infecte. Le sujet numéro un est finalement née neuf mois plus tard et ce fut la première fois depuis quelques millié d'année qu'un Diclonius vit le jour... Ma femme faillis perdre la vie lors de cette accouchement, mais les choses se sont finalement bien passer autent pour elle que pour l'enfant. Cependant, si l'expérience numéro un échouait... Nous aurions du trouver une nouvelle mère porteuse étant donner qu'un être humain ne peut avoir d'enfant après une tel expérience.
N
ous ne fûmes pas étonner de remarquer l'agressivité de Makkura dès sa plus jeune âge. Probablement qu'elle avait le même caractère que le Diclonius que nous avons clonné ce qui est assez surprenant. La jeune fille commença à savoir utiliser ses vecteurs vers l'âge de trois ans. J'étais un peu surpris, elle n'était gentille qu'en la présence des animaux et elle était tout simplement détestable avec ses créateurs. Sachant qu'elle devrait tout faire pour survivre dans se monde qui n'était pas totalement comme elle, nous avons, moi et Mittsuri, décider de lui apprendre à se bâttre vers l'âge de cinq ans. Dès la première seconde où je lui donna un katana, elle démontra une habilité exemplaire pour le maniment de ce dernier. Plus les mois passaient, plus je remarquais que Makkura était difficile à vaincre et l'entraînement ne dura qu'un an. Juste après, elle fut facilement capable de me vaincre et elle préféra continuer à s'entraîné seule. Plus les mois et les années passèrent, plus j'en apprenaît sur les diclonius... Leur mode de vie, leur préférence, leur talent naturel, leur climat, leur facilité d'adaptation, ce dont ils se nourissaient... C'était tout simplement fascinant! J'avais été le premier et sûrement le dernier à avoir put dire que j'avais vue un représentant de leur espèce. Mais il y avait quelque chose que je ne pouvais savoir et que Makkura ne pouvait me dire, l'histoire de cette espèce. D'ailleurs, même si elle l'aurait connus, Makkura n'aurait rien voulus dire et m'aurait probablement menacer de mort si je continuais de l'harcellé. C'était ça l'aggrésivité des diclonius et je trouvais ça fascinant, mais les choses tournèrent mal... Makkura sembla développer une passion pour tué, elle tuait tout ceux qui s'approchaient trop de notre manoire et elle n'hésitait pas une seconde à nous le dire. Elle rentrait de plus en plus souvent les vêtements et la peau tâché de sang. Aujourd'hui, je me rencontre de la bêtise que j'ai fais en voulant faire revivre cette espèce. Peut être que si j'aurais eu un sujet moins agressif, les choses auraient mieux tournées. Mais le cadavre aurait probablement été trop endomagé pour que je puisse en tiré quelque chose.
Ishin Fuku. ¤
S
oudainement, un cris de terreur et de souffrance déchira le silence. Ishin se tourna rapidement et juste à temps pour voir sa fille tenant la tête de Mattsuri par les cheveux. La tête avait été couper par une ligne droite et une expression de terreur se trouvait sur le visage de la défunte. Makkura trainait lourdement son katana derrière elle, il était couvert de sang. Le regard d'Ishin se changea soudainement de la surprise à la terreur, il sur le coup, il voulut supplier la diclonius de ne pas le tué, de le laissé vivre, mais les mots se bloquèrent dans sa gorge laissant plutôt les larmes coulées difficilement sur les joues de l'homme. Il hoqueta quelques mots incompréensible et la dernière chose qu'il vut se fut l'un des bras invisible de sa fille prendre le Katana de cette dernière et s'apprêter à lui couper la tête d'un simple mouvement. Le corp de l'homme tomba lourdement sur le sol puis Makkura lança la tête de sa créatrice derrière elle avant de regarder son créateur avec dégoût. Elle rigola légèrement puis rangea son katana avant de tourner le dos à tout le monde et de partir bien décider à continuer sa vie. Elle n'avait jamais pardonner à ses deux personnes leur comportement désagréable à son égard. Elle était une personne... Normale, pas une expérience!
~ Administration ~



~ Test RP :
[Obligatoire]
~ Activité: 9/10
~ Comment avez vous connu le forum ? :
Light !!! C'est elle qui ma donner le lien =P <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kai Fairy
¤~Fondateur || Leader d'Hojin || L'ange froid~¤
avatar

Messages : 51
Date d'inscription : 24/04/2010
Age : 24
Localisation : Université d'Hojin

MessageSujet: Re: ~ Makkura Fuku ~   Jeu 6 Mai - 9:57

Bienvenue

Bienvenue noble Makkura parmi nous, j'espère que tu trouveras ton bonheur sur ce forum. Dans un premier temps tu as respecté les critères demander dans le modèle, mais il me reste une chose à vérifier ton niveau de RP, je vais donc te donner un test RP pour pouvoir te donner ton niveau de combat et le nombre de compétences et magies que tu peux posséder.

Test RP

Spoiler:
 

_________________

Le cycle funeste est éternel, la mort a besoin de la vie comme la vie a besoin de la mort
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://battle-university-rp.forumactif.com
Makkura Fuku
¤~Leader de la chevalerie || Membre de Wôh~¤
avatar

Messages : 10
Date d'inscription : 02/05/2010
Age : 20

État du personnage
HP:
2300/2300  (2300/2300)
MP:
1350/1350  (1350/1350)
EXP:
0/700  (0/700)

MessageSujet: Re: ~ Makkura Fuku ~   Jeu 6 Mai - 12:37

Test Rp ~> Tu es encore étudiante à cette époque et tu dois passer l'examen pour devenir mercenaire, après l'épreuve écrite que tu as parfaitement bien faite, les professeurs commencent la seconde épreuve et t'envoies dans une grotte récupérée un enfant qui s'est perdu. Ramener l'enfant et explique moi comment tu as réussi à le récupérer et tes émotions durant l'épreuve.

~~~~~~ Chapitre 1. Après la première épreuve ~~~~~~

Je venais tout juste de passer la première étape... Rien de très complex d'ailleurs. Toutes les réponses m'étaient passé par la tête comme ça et je les avais tout simplement écrite. Personne ne pouvait dire que je n'étais pas intelligente, ça aurait été une façon de mentir assez insultante et j'aurais toute les raisons du monde de tué la personne qui oserait dire ces mots. Tout ces êtres étaient tellement inférieur à moi... Ils n'avaient aucunement le droit de m'insulter et aucun d'entre eux ne l'avait jamais fait ce qui était déjà bien. Ils avaient au moins l'intelligence de me repescter, de toute manière, il n'y avait que les plus haut grader que moi pour qui j'avais du respect... Déjà là, je ne respectait que le leader de l'Université. Les autres étaient au dessous de moi, il ne merritait aucunement mon respect. Le leader se trouvait toujous au dessous de moi, mais il était le plus proche de ce qui ressemblait à '' Fort '' Donc il me semble qu'il pouvait rien avoir mon respect. D'ailleurs, manqué de respect à l'égard du Leader de l'Université m'auccasionnerait probablement quelques ennuis par-ci et par là et les ennuis ne m'interessait pas. J'avais au moins un peu de jugement...

Soudainement, je me sentis revenir en arrière... A une étape importante de ma vie. Enfait, c'était la journée ou j'étais arriver à Whô. C'était cette journée ou je n'avais eu d'autre choix que de me calmer un peu, calmer cet instinc meurtrier qui me hentait un peu trop souvent. Me calmer n'avait pas été un choix, mais un obligation. Cependant une chose est certaine, on peut empêcher la meurtrière de tué, mais on ne peut pas l'empêcher de vouloir tué. Quand on était habituer, tué devenait une deuxième nature... Comme une drogue. On ne pouvait s'empêcher de toujours, mais toujours en avoir envie... En avoir un peu plus. Tué tout ceux qui nous passes sous la main! Le pire dans tout cela, c'était que j'avais l'arme parfaite pour être une tueuse... J'avais mes vecteurs qui étaient, sans aucun doute, mes meilleurs alliés. J'étais ma meilleuer allié.
~ Flash Back ~
Cette journée là, la pluie s'abattait dûrement sur moi, j'étais épuiser, affamé, faible et surtout, perdu. Voilà plus qu'un jour que je ne remaquais aucune trace de vie animale ou humaine... Le sang se faisait rare et la douleur devenait insuportable. Je ne jurais que par le sang et, maintenant, il n'y en avait plus. Ça ne faisait pas si longtemps de que cela que j'avais tué mes parents, le pire ... C'est que je n'es pas penser une seule seconde à étencher ma soif avec leur sang et ensuite l'entreposer dans mon sac pour les jours qui suiveraient. Je savais que la vie à l'extérieur du manoir serait difficile pour moi, je n'avais jamais quitter mon petit lit douillait, là où trenait oiseau et chevreuil... Poisson et insecte... Tout ces petits êtres vivant que je n'avais aucunement envie de tué, ce n'était qu'en leur présence que je me sentais changer. Eux, ils étaient au moins aussi bien placer que moi. Ils étaient ceux que je respectais le plus et j'étais prête, sans aucun remord, à tué tout ceux qui voudraient leur faire du mal... Mais je savais que si le sang humain manquait, je n'aurais d'autre choix que d'en tué un ou deux et c'était ce que j'aissayais de faire depuis environs... Deux jours tout ou plus. Mais aucun signe de vie ne se faisait sentir à des kilomètres à la ronde, je marchais peniblement et je finis par m'écrouler sur le sol. Je me recrovillais sur moi même puis fermais les yeux en me disant ** Est-ce déjà ma fin ? À moi ? La dernière Diclonius qui est frôler cette terre... Il y a temps d'humain que je n'es pas tué... Je ne peux pas mourrire! Ses êtres devront un jour ou l'autre reconnaître mon existance! Je suis celle qui changera le monde, je turais tout le monde ** Évidemment, je n'avais jamais eu l'intention de tué tout le monde, j'aurais été tué bien avant. Je l'ignorais encore, mais plusieurs faibles contre un fort c'est plus fort qu'un fort contre plusieur faibles. Soudainement, j'entendis des pas s'approcher vers moi malgré la pluis. Sans aucune hésitation, un de mes vecteurs prit la personne par le cous et la souleva pour que ses pieds ne touche plus le sol. Je me levais peniblement puis regardais longuement la personne avant de la tirer loin de moi sans lui porter plus d'attention. À peine avais-je fais un pas que je m'écroulais lourdement sur le sol, je n'avais plus la force de continuer... Je vis soudainement d'énorme pattes proche de mon visage et je crus pendant un moment que cet animal allait tout simplement me tué. J'entendis la jeune femme s'approcher de l'animal puis elle me prit dans ses bras et je pus revoir son visage... Aucune rencunne, elle semblait même être inquiète pour moi. Elle regarda le loup un moment puis monta sur le dos de ce dernier et m'assit devant elle. Je me calla contre son ventre malgré ma reticence puis je me dis tout simplement que je n'aurais qu'à la tué quand j'aurais récupéré des forces. Ce fut avec hésitation que je caressa la douce fourrure du canidé pendant qu'il nous amennait en dirrection d'un énorme édifice. Je toussa légèrement puis je fus surprise de remarquer du sang dans le creux de ma main... Soudainement, tout en moi changea. J'approcha ma main de mon nez puis sentis longtemps cette odeur que j'aimais temps. Aillant reprit un peu de force par la simple envie de vouloir tout frapper. Je me tournais rapidement vers la jeune femme en sortant mon Katana, mais cette dernière sembla remarquer mes intentions puis sortis une petite fiole contenant un liquide verdatre avec une aiguille. À peine eus-je le temps de lui retiré la fiole de sa main avec un de mes vecteurs, elle enfonça la petite aiguille dans une des vaines de la main qui tennait dûrement le Katana. Soudainement, une incroyable fatigue s'empara de moi et je tombais sur la jeune femme en dormant dûrement.

Quand je me revellais, la femme me regardait toujours de son regard compatisent. Elle me caressa doucement les cheveux puis je remarquais soudainement que ne je pouvais plus bouger aucun de mes quatres vecteurs qui, de tout évidence, venaient d'être bloquer ou engourdis. Je ne pouvais même plus dire si je les sentais encore! Je voulus m'assir et combâttre à la bonne vieille métode, mais des sangles en cuir noir me retenurent et je ne pus même pas m'asseoir... Un sourire victorieux s'affichait sur les lèvres de cette ... De cette. Sur le coup, je voulus lui cracher plein d'injure à la figure. Mon visage était déformer par la colère et je compris alors qu'elle était bien chanseuse que je sois faible car je ne serais fais une joie énorme de la découper en commençent par les pieds pour faire durer la douleur. Je me débattis furieusement quand je vis une main s'approcher rapidement de ma joue et l'énorme giffle me fit aussitôt calmer. Je sentis une forte douleur sur ma joue droite et je regarda calmement le mûr soudain plus calme. Mon visage exprimait une légère surprise et je tourna mon regard rouge sang vers la sal**** qui venait de me giffler. Je n'aimais pas ce genre de comportement venant de la race inferieur... Avait-elle un problème pour oser giffler la dernière représentante de la race supérieur ? Les humains étaient-ils tous aussi arrogant et irrespéctueux ? Si tel était le cas, j'avais toute les raisons du monde de m'en débarasser dès maintenant!
« Tu tes enfin calmer... Je suis désoler pour cette giffle, mais je n'es pas eu d'autre choix. Je suis d'ailleurs aussi désoler pour les sangles et ce genre de mauvais traîtement. Mais j'ai remarquer ton... Agressivité et cette manie d'avoir essayer de me tué deux fois en moins de dix minutes. »
Le mauvais traîtement ne me faisait rien. J'étais habituer. Mon père ne faisait vivre le même genre de chose, parfois pire. Parfois, il m'attachait, nue comme un vers, comme une personne que l'on veut saccrifié ... Et il faisait encore et toujours ses expériences pour en savoir toujours un peu plus sur mon espèce. Il lui arrivait même parfois de me tirer dessus avec je ne sais qu'elle arme pour voir si je serais capable d'arrêter les projectiles avec mes vecteurs ou si j'étais capable d'endurer l'affreuse douleur qu'il me faisait vivre. Mon père avait bien beau avoir l'air gentil, ce n'était pas du tout vrai. Vers la fin, c'était deux fois pire... Il semblait prendre un plaisir à essayer de me tué, à me faire ainsi souffrire. Vers la fin, seulement, j'étais sur le sol. Je n'avais que les poignets d'attacher et il m'injectait un espèce de liquide trensparent qui m'engourdissait et m'empêchait même de bouger. À la fin, c'était vraiment pour savoir si je pouvais suvrivre sans mes vecteurs et ... tout mes autres membres. Paralizé de la tête aux pieds, je n'avais d'autres choix que d'encaisser les coups qui se faisait toujours un peu plus douloureux. Le soir, quand je me couchais, je maudissais cet homme et je voulais sa mort plus que jamais! J'avais de nombreuse fois voulus le tué, mais ma « Mère » m'en empêchait toujours. Elle me changeait aussitôt les idées, j'étais alors facilement déconcentrable. La plus pars du temps, quand je me lavais, c'était pour enlever le sang que j'avais un peu partout... Ça ne me faisait rien quand c'était le sang de cette race inférieur, mais c'était presque toujours MON sang! Mon dieu que je me retenais pour ne pas sauter sur cet homme à chaque fois que je le pouvais et lui faire voir que je peux vivre sans mes vecteurs en l'étranglant de mes propres mains! Lui montrer a quel point il avait eu une mauvaise idée en me montrant comment utiliser un Katana... Lui montrer que ne j'étais pas faible! Non, ce n'étais pas le fait que je sois attacher contre un lit sans avoir la possibilité de bouger qui me frustrait, c'était que ce soit une humaine qui les fait! Elle passa une main dans ses cheveux puis approcha doucement sa main de mon visage pour enlever mon toupet qui cachait mon front comme en temps normal. Elle m'embrassa sur le front à ma plus grande surprise puis prit ma main dans la sienne essayant de parraître la plus douce possible... J'étais plus surprise que jamais!

« Je n'es rien contre toi, je tes trouver étendus, sur le sol, à l'extérieur et je suis venus t'aider. Tu avais besoin d'aide et malgré l'envie de me tuer, j'ai compris que tu avais besoin d'aide. C'est en voyant ce regard haineux que tu gardais même en dormant que je compris que tu en a beaucoup trop vécu dans ta vie et que c'est pour cette raison que je te propose de vivre ici ... Nous sommes à Wôh, une université disons... Différente un peu des autres qui sont légèrement banale. Ici, les gens différents sont communs et tes cornes ne choqueront personne... Tu a l'air de bien aimé tué et, d'ailleurs, çe pourrait être un atout interessant pour notre Université qui est au coeur d'une guerre contre l'universié Makina et Hojin. Enfin, si tu ne veux pas... Tu peus toujours partir! »
J'étais surprise, c'était bien la première fois que l'on me proposait de tué. La raison m'importait peu... Mais je savais que c'était l'occasion en or de tué sans avoir à endurer les sermons des autres. Seulement, je me doutais un peu que je ne pourrais pas tué les gens de cet université, mais ça m'importait peu. Désormait, je ne turais que si j'avais une raison... C'était ce que je voulais. J'hocha la tête doucement puis essaya de bouger mes poignets qui commençait à me faire mal sous la pression des sangles. La jeune femme les détacha sans aucune hésitation puis me regarda avec amusement avant de détacher celles qui retenais mes vecteurs ainsi que celle qui m'empêchait de bouger les pieds et le corp. Je m'assis avec douleur sur le lit puis la femme me demenda mon nom...
« Makkura... Makkura Fuku »
~ Fin Flash Back ~
Chapitre 1 Terminé ~ Environs 90 Lignes * Note personnelle *


Dernière édition par Makkura Fuku le Ven 7 Mai - 3:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Makkura Fuku
¤~Leader de la chevalerie || Membre de Wôh~¤
avatar

Messages : 10
Date d'inscription : 02/05/2010
Age : 20

État du personnage
HP:
2300/2300  (2300/2300)
MP:
1350/1350  (1350/1350)
EXP:
0/700  (0/700)

MessageSujet: Re: ~ Makkura Fuku ~   Ven 7 Mai - 2:55

~~~~~~ Chapitre 2. Malheur dans la grotte ~~~~~~

Je ne pus m'empêcher de rigoler en voyant les organisateurs des épreuves chercher tent bien que mal les feuilles de chacun d'entre nous... Chaque personne avait une épreuve unique à elle-même et elle était détailler et écrite sur une feuille. Malheureusement, semble-t-il que les organisateurs est de la difficulter à retrouver ses précieuse feuilles. Honnêtement, ce n'était pas important pour moi. J'avais tout le temps que je désirais et je n'avais rien de mieux à faire jusqu'à présent alors! J'espèrais avoir la chance de tuer pendant cette deuxième épreuve, mais j'avais appris à ne jamais esperer de peur d'être déçu et je suis particulièrement d'humeur massacrente quand je suis déçu. Peut être bien que, malgré moi, une tête ou deux y passeraient et China devrait encore intervenir pour m'empêcher de continuer. Avant de partir pour mon épreuve plus que '' passionnante '' j'aurais le droit à deux trois giffles et quelques heures coucher sur le lit, mes vecteurs et moi même bien attacher contre ce dernier avec le seul droit de respirer et de chercher la pitié de China qui me conaissaît que trop bien. Avec un peu de chance, je pourrais partir juste après aillant comprit mon erreur d'une façon bien dirrecte. China le savait pourtant, chaque fois qu'elle m'attachait contre se lit, c'était mon créateur qui me revenait en tête et je me débattais furieusement en criant quelques insultes à l'intentison de mon « Mentor » . C'est ainsi que je voyais China, elle avait toujours été celle qui m'avait suivit depuis que j'étais arriver ici et c'était elle qui me conaissaît le mieux, elle savait comment me calmer et encore plus comment me maîtrisé quand je m'attaquais dirrectement à elle. Elle ne m'en voulait, étrangement, jamais même si j'essayais de la tuer depuis que j'étais arriver ici. Si il y avait une personne pour qui j'avais du respect dans cette race inférieur c'était bien China. Je me demende même si je n'es pas plus de respect pour elle que pour le leader de l'Université. C'est une question auquel je devrais penser, ça pourrait êtres très interessant de savoir qui méritait le plus mon respect entre China et le Leader...
« Désoler de ce temps d'attente! Bon alors, nous allons vous passer une feuille sur lequel votre deuxième étape est décrite en détail. Je vous souhaite ... Presque à tous bonne chance. »

Je sentis le regard dégoûté de l'examinateur pour moi puis, insulter, je me leva rapidement de la chaise et avec un de mes vecteurs le prit par la gorge et l'approcha rapidement de mon visage avant d'ouvrire légèrement la bouche pour montrer mes petites dents pointus dont les canines se démarquaient. Un peu sauvage, je grognais puis lança le représentant de la race inférieur loin de moi. Il s'écrasa lourdement sur le sol et tout le monde me regarda... J'entendis China soupirer puis je tournais rapidement mon regard vers cette dernière sentant l'énervement monter en mois puis je monta sur la table et je me tenu de façon assez sauvage à quatre pattes. Je grognais de nouveau en me décidant finalement à essayer d'attaquer China. Cette dernière fronça les sourcils puis évita l'un de mes vecteurs avec une facilité désarmente. Elle soupirais puis s'approcha de moi à la surprise de tout le monde. Pendant un moment je ne fis que grogner de façon de plus en plus menacente au fur et à mesure qu'elle avençait vers moi puis je lui sautais à la gorge ressentant cette envie irrésistible de tué. Cette dernière sortit de nouveau cette petite fiole puis me la passa rapidement sous les yeux avant d'enlever le bouchon. Elle l'agita devant mon regard puis je reculais de quelques pas en reprenant soudainement mon calme. Je n'avais pas envie de terminer sur le lit... Surtout que China m'avait menacer de changer le lit pour un mûr la prochaine fois que mon comportement serait innacceptable... Je passais une main dans mes cheveux rouge puis l'un de mes bras invisibles prit la pile de feuille que le professeur tenait. Je les regardais tous rapidement avant de trouver celle à mon nom, je redonnais la pile au professeur puis partit en lisant la feuille avec lassitude. Trouver une gamine perdu dans une grotte, quel idiote quand même. Elle conaissait pas le chemin ou quoi ? C'est quoi l'idée d'aller dans une grotte quand on connaît pas le chemin ? Enfin, je ne pouvais la blâme. Elle était humaine, elle était l'espèce inférieur à son plus haut. Ce qui m'agaçait c'était surtout le fait que, moi, je devais l'aider. La sortir de là et je ne savais aucunement ce qui se trouvait dans cette grotte. Je savais que je ne me perdrais pas, j'avais le don de regarder et je retrouverais le chemin, mais ... Il pouvait facilement y avoir des animaux dangereux qui ont déjà manger cette petite idiote. De toute manière, il n'était pas dans mes habitudes d'aider les gens. Tué, c'était ça mon travail dans ce monde... Pourquoi devrais-je aidé quelqu'un ? N'y avait-il donc pas d'autre volontaire?
¤ Peut être veulent-il voir en moi un peu plus que ce côté assassin que j'ai... Peut être veulent-il voir si je suis capable d'être gentille... Ils vont être surpris. ¤
Je soupira puis rangea la feuille dans ma poche en plein quand je poussais la porte de l'Université pour sortir et aller voir cette fameuse grotte. Le chemin dut prendre environs ... Deux heures de plus que ce que j'imaginais, mais j'arrivais là-bas intacte... Je regarda longuement la grotte puis entrait dans la grotte. Elle était profonde... Beaucoup plus profonde que toutes les grottes que j'avais vue jusqu'à présent... Comme c'était étrange! Cette grotte était surprenante... Elle refermait des secrets que personne ne semblait pouvoir déchiffrer. Soudainement, deux grand tunel se dressèrent devant moi. Je fronça légèrement les sourcils puis remarqua une torche, je sortis des allumettes puis utilisais un de mes vecteurs pour prendre la torche. Je l'allumais et remarqua soudainement des inscriptions inscrites juste au dessu des tunels. L'écriture n'était pas ... dison ... Fréquente, mais j'avais apprit à la lire au cour de mes nombreuses années à l'université. Sur le tunel de droite, c'était inscrit en petites lettres noirs et finement graver « Sans la mort, il ne peut y avoir de vie » Et sur l'autre il y était tout simplement inscrit « Sans la vie, il ne peut y avoir de mort ». Donc les deux sont indispensable, c'était subtil comme message. Mais ma logique était surprennante... L'un amennait vers un passage où la mort était assurer et sur l'autre, tu mourrais pas du moins... On te tuait pas. La porte de droite exprimait la vie et la gauche la mort, c'étais subtil... Mais claire, j'avais apprit à ne jamais me fier au premier mot. Sur le premier, il parlait de la mort et de la vie et sur l'autre de la vie et de la mort. Passer de la mort à la vie était beaucoup plus positif que de la vie à la mort! Maintenant, je n'avais plus qu'à savoir lequel des deux l'idiote avait utiliser.

Je remarqua soudainement une petite épingle à cheveux sur le sol devant le chemin gauche... Je fronça les sourcils puis je soupirais avant d'entrer dans le chemin gauche. Si elle me condamnait à mourrire égallement, je me ferais un plaisir de lui arracher les deux bras avant de rendre mon dernier souffle... Qu'elle stupidité quand même! Droit est, de toute manière, beaucoup plus pur que gauche! Quel idée de prendre le plus bâtard des deux chemins... Les gens n'avaient plus de jugement de nos jours. Je continuais le chemin évitant une fois ou l'autres quelques pièges que la gamine semblait avoir éviter. Certains ne se déclanchait pas, donc elle était bien passer par ici. Soudainement. j'entensi des pleurs étouffé un peu plus loin. Je fronça les sourcils puis regarda la gamine qui étaient accôté contre le dernier mûr de la grotte. Cette dernière tennais un objet dans sa main, de toute évidence, c'était un objet avec une très grande valeur que les plus riches d'entres-nous auraient probablement voulous avoir. Je me baissais à l'auteur de la gamine puis la prit la le chandail avec un de mes vecteurs. Je lui arrachhais l'objet de la main puis cette dernière posa son regard suppliant sur moi. Je caressais l'objet du pouce un moment quand la grotte se mit soudainement à gronder et à bouger. Comprenant que l'espèce inférieur venait, de nouveau, de faire une connerie je traînais longuement l'Idiote derrière moi en évitant, lançant et attaprant plusieurs roches qui commençait à se détacher du plafond. Je sortis exactement quand la grotte s'écroula puis regarda la gamine avec méprit avant de lui tourner le dos bien décider à retourner chez moi... J'avais sortis la gamine de là et j'étais vivante, j'avais donc, probablemetn réussit le test ce qui ne me déplaisait pas du tout. Je soupirais puis traînait un moment la gamine derrière moi. Elle essayait de tenir le rytme, mais je marchais beaucoup trop vite pour ses petites jambes. Quand je retournais à l'université, je déposa l'objet sur le bureau du C** de toute à l'heure puis lui jettais presque la gamine dans ses bras en lui tourant le dos... Je ne voulais plus entendre malgér de rien d'autres que le silence! Fin!

90 + 70 = 160 Lignes Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kai Fairy
¤~Fondateur || Leader d'Hojin || L'ange froid~¤
avatar

Messages : 51
Date d'inscription : 24/04/2010
Age : 24
Localisation : Université d'Hojin

MessageSujet: Re: ~ Makkura Fuku ~   Ven 7 Mai - 9:51

Félicitations noble Makkura tu as réussi le test et j'ai adoré le lire surtout le comportement de Makkura qui est vraiment intéressant à voir, le rp est bien organisé et les fautes sont rares. Je valide donc ta fiche en te donnant ton niveau et tes statistiques qui vont avec ainsi que ton nombre de compétence que tu peux avoir.

Niveau gagner

Spoiler:
 

Si tu veux un surnom ou autre en plus sur ton rang MP moi s'il te plais.

Merci

_________________

Le cycle funeste est éternel, la mort a besoin de la vie comme la vie a besoin de la mort
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://battle-university-rp.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ~ Makkura Fuku ~   

Revenir en haut Aller en bas
 
~ Makkura Fuku ~
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Kumiko Yakushi [ Finit ]
» La dernière ville avant la bataille[Pv:Starry Breeze, Yumiya Taka][Terminé]
» Entre passé et avenir... Fuku Momochi ! ~
» [Fb] Dark side of universe (feat Makkura S. Akuma)
» Makkura - Tu veux jouer ? [Toxic]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
. Battle University RPG . :: Le prélude :: Les dossiers d'identités :: Dossiers admis-
Sauter vers: